Article: Echographie dynamique de l’épaule

Echographie dynamique de l’épaule

https://doi.org/10.14366/usg.17055 pISSN: 2288-5919 • eISSN: 2288-5943 Ultrasonography. 2017 Aug 26. Epub ahead of print
Les pathologies de l’épaule sont fréquemment retrouvées chez nos patients et leur évaluation reste un défit pour le clinicien qui cherche les causes des douleurs que présente le patient.
Les experts recommandent l’utilisation de l’échographie comme outil de premier choix pour évaluer les pathologies affectant ou non la coiffe des rotateurs. Les avantages de l’échographie sont sa disponibilité, son faible coût, son excellente précision diagnostique et les possibilités d’évaluation dynamiques. Certains auteurs décrivent des valeurs de spécificité et de sensitivité identiques à celles de l’IRM lorsque l’examen est effectué par un échographiste expérimenté.
Dans cet article, Park et al. passent en revue les indications communes de l’évaluation échographique dynamique de l’épaule, en présentent les bases techniques ainsi que les images caractéristiques.Le tendon du chef long du biceps (LHBT)L’évaluation dynamique du LHBT a été décrite en 1995 par Farin et al qui utilisent la rotation externe maximale pour aider au diagnostique de la subluxation du LHBT avec une sensitivité de 86%. Subluxation et dislocation sont fréquemment retrouvées chez les patients présentant une tendance au sillon (ou gouttière) bicipitale aplani, facilement mesurable en échographie.
L’imagerie échographique présentera l’une des caractéristiques suivantes :
  • LHBT recouvre le versant médial de la gouttière (Image A);
  • LHBT « sort » de son sillon et recouvre le tubercule mineur de l’humérus (Image B);
Skendzel et al. ont reporté des subluxations accompagnées de ruptures partielles du LHBT où une irrégularité de la forme du LHBT est associée à la subluxation (Image A);

Conflit intra-articulaire du LHBT (ou “hourglass biceps”)

La première description de ce conflit a étét faite par Boileau et al. en 2013 et se traduit par une perturbation du mouvement méchanique du LHBT provoquant douleur et blocage du mouvement. Le blocage est causé par un sèvère épanchement de la portion intra-articulaire du LHBT qui limite le glissement du tendon dans sa gouttière lors du mouvement d’abduction. La portion intra-articulaire du tendon va former « une boucle » et causer la douleur.
D’après Pujol et al. les critères échographiques sont:

  • une augmentation de la section transversale de la portion intra-articulaire du tendon de 10%. Dans l’exemple ci-dessous une différence de 25% a été retrouvée dans la mesure de l’épaisseur du tendon entre la mesure prise en B (position neutre) et en D (abduction de l’épaule).
  • OU le « bouclage » de la portion intra-articulaire du tendon lors du mouvement d’abduction (Image C).

La spécificité et sensibilité de ces deux signes sont respectivement de 100% et 50%.

Prochaine formation “ECHOGRAPHIE MUSCULO-SQUELETTIQUE Niveau 1

Lieu : Bouc Bel Air

Date : 26-27-28 octobre 2018 et 6-7-8 décembre 2018

Tarif : 1750€

FIFPL

  • Prise en charge plafonnée à 900€/année en formation courte dans la limite du budget de la profession

Inscription: ICI

Prochaine formation “ECHOGRAPHIE MUSCULO-SQUELETTIQUE Niveau 2

Lieu : Bouc Bel Air

Date : 15-16 juin 2018

Tarif : 600€

FIFPL

  • Prise en charge plafonnée à 600€/année en formation courte dans la limite du budget de la profession

Inscription: ICI

Publié par

Frédéric

Conseil en solutions digitales et fondateur de UBEEZ. J'aide les entreprises dans leur stratégie web, création et hébergement de leur site internet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.